macro.doc


MACRO#BATIKS


Octobre2010





Le nom des Macro#Batiks vient  des notions de macro et micro, l'infiniment grand et l'infiniment petit.

La particularité de ce travail réside dans la multiplicité des regards qu'on lui porte, par sa bi-dimensionnalité spatiale, dans son approche, de loin comme de près.


L'objet de cette recherche artistique est de déréaliser le visible du réel afin de révéler en une sorte de phénoménologie un substrat inconscient porteur de sens et de rêve.

Le  Batik devient alors un véhicule transportant le spectateur vers un voyage imaginaire au delà de l'apparence. (tapis volant…)


La synthèse de cette gymnastique à la fois physique et intellectuelle s'épanouie au sein de l'œuvre qui propage alors une forme de discipline face la vacuité du regard par trop exposé à l'iconographie contemporaine.

De même le choix de réunir une notion moderne comme la macro et une tradition ancienne comme le batik me permettent de développer un univers inscrit dans une continuité historique de création, laquelle m'est chère


L'état d'esprit de ce travail s'inscrit dans le droit fil des réflexions de Walter Benjamin sur le multiple dans l'art, mais aussi Gilles Deleuze lorsqu'il pose la question de la différence et de la répétition.

En outre, la philosophie de l'ornement développée par Christine Buci-Glucksmann me semble être particulièrement en phase avec ma réflexion sur cette expression artistique si particulièrement contemporaine.




à propos de … CASPAR©2010

<<<

>>>